Fabrications low-tech

La dite « culture maker » met l’accent sur l’apprentissage par la pratique et l’itération, permettant de se tester à conceptualiser des ingénieries potentielles, sobres et écologiques.

Nos connaissances étant en constante évolution, nos objets et outils du quotidien le sont également. Il est effectivement rare de construire un produit parfait du premier coup. Et c’est ici par la fabrication ouverte, raisonnée et participative que cet évolution est rendue possible.

Dans la logique dite « low-tech », on se demande d’abord quel est le besoin afin de valider ou d’invalider certains choix ou encore d’optimiser la conception à son strict nécessaire. On valorise également l’usage avant le produit… Retrouvez ici quelques fabrications partagées.

Jeter, pas question !

Remplacer l’axe de râpe ROWENTA Multixer

Remplacer le couvercle d’un robot KENWOOD

Relooker une tunique en velours

Relooker une jupe en jeans usée

Paramétrer les boutons d’une borne d’arcade

Vous êtes intéressé·e·s à rejoindre le mouvement, accédez ici à l’ensemble des documentations techniques et modélisations en partage !

Projets d’adhérent·e·s

La notion de Low-tech est « une démarche visant, dans une optique de durabilité, à questionner nos besoins réels et développer des solutions technologiques, minimisant l’énergie requise à la production et à l’usage, utilisant le moins possible de ressources / matériaux rares, et n’infligeant pas une consommation excessive. »

Aider les maraîchers à économiser l’eau

Expérimenter un vélo solaire

Vivre et travailler dans sa voiture

Proposer une sono solaire mutualisable

Monter sa marque de surcyclage

Co-construire une hydrolienne

Ensemble, on refait le monde !

Politique de confidentialité