Quand on fait des travaux de rénovation dans une maison éloignée d’une ville, on aimerait bien que certaines pièces comme des plaques d’interrupteurs, blocs portes, poignées de meuble, … puissent être fabriquées localement au besoin ! En plus de pouvoir réaliser des économies kilométriques sur nos voitures, on pourrait aisément imaginer une personnalisation complète de son intérieur !

Rénovation d’une plaque d’interrupteur

Plaque de l’interrupteur sortie de l’imprimante 3D !

Dans notre cas concret de rénovation, nous resterons dans le classique interrupteur blanc. Toutefois, rien ne nous empêche d’en imaginer un aux formes plus complexes (forme de nuage, d’étoile, de poisson, …), tout en restant pratique, et aux couleurs de notre intérieur. Le PLA, existant en de multiples teintes et pouvant être repeint (avis aux peintres), on imagine la multitude de choix s’offrant à nous !

Une chambre d’enfant sur le thème de l’eau pourrait avoir son interrupteur en forme d’étoile de mer ou de poisson et se fondre artistiquement dans le décor. De même, un salon high-tech pourrait jouer sur le coté engrenage et peut-être même steampunk de l’interrupteur afin de l’afficher sous un nouveau jour ! Tout est permis grâce à l’impression 3D !

Une modélisation sous FreeCAD

Une plaque d’interrupteur n’est pas une pièce très compliquée à modéliser quand on sait par où commencer. Dans un premier temps, nous avons déterminé le nombre d’élément composant notre pièce finale. Ici, deux pièces composent notre plaque (la coque extérieure et le contour du bouton).

Après de rapides mesures, on commence par modeler la partie extérieure de la plaque. A l’aide d’une esquisse, on forme une pièce pleine que l’on va évider en fonction de la mécanique de l’interrupteur à cacher (fixation métallique) ou à montrer (le bouton).

Pour le contour du bouton, il y a plusieurs façons de procéder. Personnellement, pour plus de simplicité, je  réaliserais en deux esquisses (partie haute et partie basse) cette partie de l’interrupteur qu’il conviendra d’évider, par la suite, de la même manière. On chanfreinera la partie en contact avec le mur pour ne pas entraver le mouvement du bouton.

Et si on partageait…

Cette plaque d’interrupteur a été réalisée avec le logiciel FreeCAD (version 0.16 et 0.17) et imprimé en PLA. N’hésitez pas à l’adapter à votre convenance !

Fichier FreeCAD v0.16 [1] : Interrupteur_plaque_interne_v16.FCStd
Fichier FreeCAD v0.16 [2] : Interrupteur_plaque_v16.FCStd
Clé SHA256 [1] : bba44720a913bddb496601cc82bd54b37beedc1d7e89761d2ae697f36217bdd7
Clé SHA256 [2] : fa0dc7070a43d45d791804b02acf87122a7b8b441051025cea1ef6a7b91e2cd9

Fichier FreeCAD v0.17 : Interrupteur_plaque_v17.fcstd
Clé SHA256 : 11b692b1f332180486d823410b5471dd013b786982b16b83c2a3302db6db0146

Fichier STL [1] : Interrupteur_plaque.stl
Fichier STL [2] : Interrupteur_plaque_interne.stl
Clé SHA256 [1] : d1be2693981e7e1549681cdbfb243fb60389fa9fd43e036a7c9bde621c11e5f9
Clé SHA256 [2] : 54e9fde54dd3841e90aad21030042b5b0cf251953212fce578036774b2687045