C’est une machine à commande numérique, c’est à dire qu’elle est pilotée par un ordinateur sur lequel nous avons pu réaliser nos idées / nos plans. 

La découpeuse laser CO2 peut couper, marquer et graver dans différents matériaux : 

  • Le bois 
  • Le carton 
  • Le tissu 
  • L’acrylique (Plexiglass) 
  • Le papier 
  • Le cuir 

 

Pour notre laser, l’épaisseur ne doit pas dépasser 8 – 10 mm et la dimension 800 x 600 mm. 

 

  Coupe : 

On règle la puissance du laser en fonction du matériau et de l’épaisseur de celui-ci afin de lui donner la forme souhaitée. 

Ex : la forme des étiquettes à planter 

Marquage : 

C’est une coupe à faible puissance qui permet de marquer simplement le contour d’un texte, d’un logo…

Ex : le nom des légumes / fruits… 

Coupe : 

Idem 

Ex : coupe simple des boucles d’oreilles lapins 

 

Gravure : 

Le mode gravure permet de graver un texte, un logo, etc… il sera “rempli” / brulé sur sa surface. 

Ex : le chat dans l’arbre sur les boucles d’oreilles rondes et rectangulaires. 

Création d’un fichier

Nous utilisons le logiciel Inkscape (https://inkscape.org/fr/) pour créer nos fichiers au format .DXF. 

Il faut que notre fichier soit vectoriel. Cest à dire qu’il est composé de segments liés entre eux par des formules mathématiques. L’image ou le texte vectoriel peut alors être modifié sans être altérer et sans pertes de qualités. 

Voici un exemple de fichier .dxf utilisable par notre découpeuse laser. 

Nous définissons, par des couleurs, le travail qui devra être réalisé par la découpeuse laser. 

Ici, le texte sera gravé, on le mettra en bleu ; le logo en marquage sera en vert et la forme globale de la plaque qui sera coupée restera noire. 

Du fichier à la réalité 

Le logiciel, LaserCut, qui pilote notre découpeuse laser détecte les couleurs du fichier ce qui nous permet de lui indiquer ce qu’il doit faire. 

On peut voir les paramètres changer d’une couleur à une autre. Nous choisissons son mode de fonctionnement Coupe ou Gravure puis sa vitesse de déplacement et sa puissance. 

Puis nous définissons l’ordre des couleurs puisqu’il faut toujours graver ou marquer avant de couper pour ne pas que la plaque bouge. 

Voici le résultat final :