MAYON Alexandre

MAYON Alexandre

Afin de trouver mon orientation professionnelle, je fais actuellement un stage au Fablab des 3 lapins pour découvrir differents travails.

RUPERT Océane

RUPERT Océane

Afin de découvrir différents métiers dans le domaine de l’informatique et du numérique, je réalise un stage au FABLAB des trois lapins.

BERNARD Angel

BERNARD Angel

Au vue de l’augmentation de l’utilisation de l’informatique dans les métiers de la ventes et du commerce j’ai décidé de me former à cet outils.

Premier jour :

A partir du logiciel Inkscape et d’une machine permettant l’utilisation de la pyrogravure et de la découpe laser, nous avons pu concevoir des portes clés.
Depuis le logiciel Inkscape nous avons importé une image afin de la vectoriser (qui permet de traduire l’image pour la machine à découpe laser). Puis nous l’avons exporté en fichier DXF (fichier machine).
Après avoir activé les différents éléments de la machine, nous avons importé nos fichiers puis nous avons fait des réglages de dernière minute. Suite à ça, nous avons effectué les réglages conçu pour du bois contre plaqué (4mm)  la focal : vitesse de déplacement, puissance max du laser et la puissance du laser dans les coins. Pour la fin de ce procédé de manière à déterminer la zone de découpe nous avons pratiqué un test. A partir de tout cela,  la machine a pu mettre en forme nos portes clés. De par ce procédé il est possible de fabriquer différentes créations…

Deuxième jour :

La personnalisation d’un mug est notre sujet en ce deuxième jour.
Tout d’abord, nous avons choisi une/des image(s) que nous avons importé sur Inkscape pour pouvoir la/les mettre(s) au format d’impression adéquate pour un mug.
Après impression, nous avons utilisé un appareil chauffant qui a permis le transfert de l’image sur notre mug. De par ce procédé il est possible de fabriquer différentes créations…

Troisième jour

Toujours accompagner du logiciel inkscape, nous avons utilisé la machine pour découpé nos stickers.

Nous avons découpé le surplus de nos stickers.

Plus le sticker est petit et détailler, plus il sera compliqué à transférer sur le papier ce qui servira à l’appliquer sur l’objet que l’on souhaite.

Transfère du sticker sur ma coque de téléphone.

Création de boites...

Nous avons assemblé les pièces pré-découpé par le laser.

Après l’assemblage de chaque parties des boîtes.

De par ce procédé il est possible de fabriquer différentes créations…

Quatrième jour :

Aujourd’hui nous avons commencé à découvrir la 3D avec la machine Filchaud. Après avoir choisi des images correspondant aux caractèristiques du logiciel, on a mesuré les dimensions et stabilisé le polystyrène puis, nous avons lancé la découpe de nos images. De par ce procédé il est possible de fabriquer différentes créations…

Durant cette semaine nous avons découvert différentes  machines ainsi que leurs utilisations tel que le Filchaud, la machine laser, deux types de presses à sublimation et la machine pour découper des stickers. Afin d’utiliser ces machines il est essentiel d’utiliser des logiciels comme inkscape, gimp, filchaud NDX. Malgré nos différentes expériences on a pu tous à la fois comprendre et utiliser les machines à notre disposition et Alexis (notre formateur) a renforcé notre envie d’en apprendre plus sur l’informatique.

Cinquième jour :
Aujourd’hui nous avons découvert la 3D. Pour cela, nous avons utilisé deux sites (cults3D et Thingiverse) dans lesquels se trouve différentes maquettes 3D de différents objets.
Après avoir choisi le modèle, on le transfert sur le logiciel « Cura ». Puis, après conversion il suffit de mettre le fichier sur une imprimante 3D. De par ce procédé il est possible de fabriquer différentes créations…

Ces deux dernières semaines :

Pendant ce laps de temps on a eu comme mission de faire un robot avec comme instruction :

Fabriquer un robot pédagogique en utilisant ces composants :
– 10x10cm (taille total du robot);
– Batterie;
– Moteur de roue x2;
– Carte arduino;
– Line sensor x2;
– Motor shield;
– Capteur à ultrason.
Nous avons commencé par dessiner un premier croquis de nos robots. Cependant, Angel et Alexandre ont recommencés les leurs.
Par la suite nous les avons modélisés sur Fusion360, on a commencé à faire la base et la structure aux bonnes dimensions pour insérer les composants.
Afin de donner vie à notre robot nous avons fait les découpes laser de toute la structure, des pièces supplémentaires en 3D, Océane a fait le codage pour que le robot afin que celui-ci puisse avancer tout en évitant les objets sur son passage. De par ce procédé il est possible de fabriquer différentes créations…

Conclusion de ce mois :

Nous avons appris et approfondir nos compétences sur les nouvelles technologies ainsi que différentes manières de créer.