Dans le domaine de la mécanique et de l’électronique certaines pratiques permettent de transformer un objet réparable à faible coût en une petite poule aux œufs d’or !

Une stratégie commerciale

Si certains fabricants préfèrent maintenir un véritable service après-vente avec des pièces détachées achetables à l’unité, d’autres en revanche ne vendront que des assemblages complets (bloc moteur, boîtier de commande, …).

Dans le deuxième cas, réparer peut alors être très simple et surtout très rapide puisqu’il suffit de changer la partie défectueuse. Toutefois, faite ainsi, la réparation devient nettement plus onéreuse car on doit changer un grand nombre d’éléments encore en état de marche !

De plus, cette façon de procéder, nous pousse à rester chez le même fournisseur car on ne peut plus effectuer ailleurs une réparation moins chère.

Il faut changer le bloc moteur…

L’engrenage de commande est usé prématurément ! Que faire… ? Il faut changer le bloc moteur… tout est dit… le constructeur n’assurant pas la disponibilité de la pièce, il faut changer l’ensemble du mécanisme et sur chacun des volets de la maison !

Quand on a un pareil verdict, on se dit qu’il y a sûrement quelque chose à faire. A l’heure des nouvelles technologies et de l’impression 3D, on peut sûrement réaliser une nouvelle pièce à moindre coût.

Mais où… ?

Le fablab des 3 lapins : un accueil, des compétences, une conception et une fabrication locale !

Il n’est pas toujours facile de trouver un lieu de réparation, de création, d’innovation et d’étude ouvert à tous comme un fablab. Cela peut même paraître un peu étrange à une époque où le savoir se monnaye souvent très cher. Toutefois, une fois trouvé, il ne faut pas hésiter à venir, se renseigner et peut-être tenter l’aventure !

Un nouvel engrenage de commande

Encore une fois, la réalisation de cette pièce n’est pas vraiment des plus complexes. Un cylindre, une roue dentée, un cône et une base cylindrique. Beaucoup d’extrusion et un peu de patience… et voilà ! Une modélisation qui ressemble déjà à quelque chose de fonctionnel.

Depuis FreeCAD, on exporte notre pièce au format STL avant de l’importer sous Cura. Après quelques simples réglages (densité de remplissage de la pièce, température de l’impression et du plateau, …), on lance la traduction en Gcode pour notre BCN3D Sigma.

Le temps d’insérer la carte SD dans la machine, il ne reste plus qu’à attendre une petite vingtaine de minutes avant de tester notre pièce sur le système volet roulant.

Finalement, pas d’inquiétude, c’est reparti pour quelques années… mais, consciencieux et prévoyant, chez les 3 lapins on garde toujours nos fichiers bien au chaud au terrier !

Et si on partageait…

Cet engrenage de commande de volet roulant a été réalisé avec le logiciel FreeCAD (version 0.16 et 0.17) et imprimé en PLA avec une BCN3D Sigma. N’hésitez pas à l’adapter à vos goûts et besoins !

Fichier FreeCAD v0.16 : Engrenage_commande_volet_v16.fcstd
Clé SHA256 : f98e6bcf02eaf78e0700be9a628b456f62b8b00ab80a8284bca452fa0b648597

Fichier FreeCAD v0.17 : Engrenage_commande_volet_v17.fcstd
Clé SHA256 : c5b7cb694e72e50ff0581956d484952c7c9aef921566ea6a2b66643cba337536

Fichier STL : Commande_volet_roulant.stl
Clé SHA256 : c89bdfa5a8b19f6565757b4e2d74da5b210924f6013f774fb8aa22e59018314e