Niveau : Débutant
Logiciel : FreeCAD v0.17

Dessin de définition du moule EXOGLASS pour barrettes de chocolat pâtissier :

Un dessin de définition représente une pièce ou une partie d’objet projetée sur un plan avec tous ses détails comme les dimensions en cotations normalisées et les usinages. Il est l’opposé du plan d’ensemble.

I. Création d’un nouveau fichier et sélection d’un atelier

Après le lancement du logiciel, cliquez sur Fichier > Nouveau ou CTRL + N. L’icône « Créer un nouveau document vide » permet également la même chose.

Nous arrivons sur un écran vide. Cliquez sur Affichage > Atelier > Part Design. Le menu déroulant « Basculer entre les ateliers » fera exactement la même chose.

Pour cette pièce, nous changerons plusieurs fois d’atelier afin de combiner des fonctions particulièrement utiles concernant les opérations booléennes, la création de solides et la répétition automatisée de ceux-ci.

II. Création de l’esquisse du support

Cliquez sur Part Design > Créer une esquisse. Le bouton « Créer une nouvelle esquisse » fonctionne également et fera exactement la même chose.

Dans l’onglet Tâches, sur votre gauche, sélectionnez XZ_Plane (Plan de base) puis OK pour valider.

Astuce :

Un survol de la souris sur un plan au milieu de l’écran, le mettra automatiquement en surbrillance, vous pourrez alors le sélectionner de la même façon en cliquant dessus.

Un repère sur XZ, composé d’une ligne verte (Z) et d’une ligne rouge (X), est désormais présent à l’écran. Tout autour de celui-ci, une grille formée de lignes pointillées blanches espacées de 10 mm par défaut vous servira de guide lors du placement de vos points.

Cliquez sur l’outil « Créer un rectangle dans l’esquisse » puis sur le centre du repère pour rendre le premier point du rectangle coïncident avec l’origine. Étendez vous sur la droite afin de rester sur des coordonnées positives. L’inverse n’est pas gênant mais nous serions obligés par la suite de convertir certaines mesures négativement pour obtenir le même résultat !

III. Cotation de l’esquisse du support

Afin de contraindre complètement notre esquisse (esquisse de couleur verte), nous utiliserons les outils de cotation « Fixer la distance horizontale entre deux points » et « Fixer la distance verticale entre deux points ». Vous pouvez utiliser les raccourcis MAJ + H (cotation horizontale) et MAJ + V (cotation verticale) également !

Sélectionnez la longueur du support puis cotez selon le dessin de définition [102.424 mm]. Faites de même avec la hauteur de la pièce [9 mm].

Une fois l’esquisse totalement contrainte, cliquez sur Fermer.

Appuyez sur le chiffre « 0 » de votre pavé numérique pour passer en vue axonométrique et recadrez votre pièce avec l’outil « Affiche l’ensemble du contenu à l’écran ».

IV. Protrusion de l’esquisse du support

Pour donner une profondeur à notre support, nous allons réaliser une protrusion.

Cliquez sur l’outil « Faire une protrusion à partir de l’esquisse sélectionnée ». Dans la boite de dialogue « Paramètres de protrusion », se trouvant dans l’onglet Tâches, sélectionnez « Cote » puis entrez une « Longueur » de 84 mm et cochez « Inversé ».

Finalement, validez avec OK.

Nous venons de cocher une option permettant d’inverser le sens de la protrusion. Cela va nous permettre de travailler avec des coordonnées positives pour le reste de la conception !

A cette étape, nous obtenons donc une plaque longue de 102,424 mm et large de 84 mm.

V. Création et positionnement d’un cylindre avec l’atelier Part

Pour créer les demi-cylindres composant notre moule directement au bon endroit, nous allons passer par plusieurs étapes. Nous allons dans un premier temps, créer un cylindre puis le positionner. Dans un second temps, nous le multiplierons puis effectuerons une opération booléenne d’enlèvement de matière.

Premièrement, changeons d’atelier : Affichage > Atelier > Part. Le menu déroulant « Basculer entre les ateliers » > Part, fonctionne également.

Cliquez sur l’outil « Créer un cylindre ». Un cylindre apparaîtra au point de coordonnées [0,0,0] de notre esquisse. Il est d’ailleurs centré sur cette position et nous devrons en tenir compte dans nos calculs de positionnement.

Maintenant pour le sélectionner, nous avons deux solutions. Soit nous cliquons simplement dessus, soit nous allons le chercher depuis l’onglet Modèle > Cylindre dans l’arbre de construction de notre projet à gauche de l’écran.

Une fois sélectionné, le cylindre sera mis en surbrillance et nous pouvons consulter / modifier ses caractéristiques depuis l’onglet Données en bas à gauche.

Cliquez sur Radius et entrez la valeur de 5.714 mm : cela détermine le rayon du cylindre.

Cliquez sur Height et entrez la valeur de 80 mm : cela détermine la longueur du cylindre.

Cliquez sur Placement, puis sur le bouton […] à droite du champ.

Dans l’onglet Tâches > Placement à gauche :

Rotation : sélectionnez X dans axe puis entrez une valeur de -90,00 ° dans Angle.

Translation : entrez 7.714 mm (soit le rayon + 2 mm) dans X ; 2 mm dans Y ; et 9 mm dans Z.

Cliquez sur Appliquer, puis OK pour valider les changements.

Le cylindre est désormais à demi dans le support et prêt à être multiplié dans un nouvel atelier !

VI. Multiplication d’un objet avec l’atelier Draft

Changeons de nouveau d’atelier : Affichage > Atelier > Draft. Le menu déroulant « Basculer entre les ateliers » > Draft fonctionne également.

De nouvelles options vont apparaître ainsi qu’une sorte de fine grille centrée sur le point [0,0,0] de notre repère. N’ayant pas besoin de celle-ci, nous allons la désactiver en cliquant sur le bouton « Active/désactive la grille ».

Sélectionnez le cylindre depuis l’arbre de construction ou, tout simplement, en cliquant dessus.

Cliquez ensuite sur l’outil « Créer un réseau polaire ou rectangulaire ». Une série de nouvelles caractéristiques vont s’afficher en bas à gauche dans l’onglet Données et notre cylindre sera contenu dans un nouvel objet s’appelant Array.

Afin de placer correctement les nombreuses copies de l’objet cylindre, nous allons adapter les propriétés à notre usage :

Cliquez sur Fuse pour mettre cette option sur true.

Placez Number Y sur 1 et Number X sur 8.

Déroulez Interval X puis choisissez x afin d’entrer dans le champ la valeur suivante : 12.428 mm

  • Si la grille réapparaît à la fin de cette étape, désactivez la de nouveau car elle ne nous servira pas !

  • 12,428 mm correspond au diamètre du cylindre + 1 mm d’espacement entre chaque copie.

VII. Opération booléenne avec l’atelier Part

Le moule est bientôt terminé et vous devriez être devant une pièce recouverte de cylindres alignés selon l’axe x. Nous allons donc, par une opération booléenne, soustraire leurs demi‑volumes du support par une différence.

Allons dans l’atelier Part : Affichage > Atelier > Part. Le menu déroulant « Basculer entre les ateliers » > Part fonctionne également.

Cliquez sur l’outil « Exécuter une opération booléenne » puis dans l’onglet Tâches > Opération booléenne, sélectionnez Body en Première forme et Array en Seconde forme.

Choisissez Différence dans l’encadré Opération booléenne puis cliquez sur Appliquer et Fermer.

Notre moule est désormais terminé !

Astuce :

  • N’hésitez pas à renommer dans l’arbre de construction les différentes étapes de conception et les objets que vous ajoutez ! Sur de gros montage, cela peut clairement vous faire gagner du temps et vous aider à mieux comprendre qui fait quoi !

  • N’abusez pas des opérations booléennes dans vos conceptions au risque d’alourdir inutilement celles-ci ! Ces opérations requièrent énormément de ressource.

Ressource

Fichier FreeCAD v0.17 : Moule_barrettes_chocolat.fcstd
Clé SHA256 : 6e96079955d538e0778442e2432b89de3c5be667811eb3eed6151133397b8128

Fichier STL : Moule_Barrettes_EXOGLASS.stl
Clé SHA256 : 5c1e0d934a6bc47652cf646b6a13678cf583ed3e5031450b5ea3895e34498707